"Gastronomie pour une dure journée de labeur"

La Maison Européenne de la photographie à Paris présente Edu Simoes, photographe Brésilien de son état avec une série  s'intitulant "Gastronomie pour une dure journée de labeur".

Edu Simoes


Un thème sur la Gastronomie en photo? Pourquoi pas...Edu Simoes offre pourtant un autre regard sur le monde de la photographie culinaire. Un univers qui me laisse souvent perplexe tant il rivalise sans cesse de photos léchées, de plats splendides presque intouchables, d'ingrédients extraordinaires. En effet,  c'est beau et agréable à l'oeil, ça à l'air bon oui...mais est-ce suffisant?
Or, il ne s'agit pas de cela. Cette gastronomie évoquée est celle d'ouvriers Brésiliens. De leurs gamelles emportées sur leurs lieux de travail. A travers l'oeil d'Edu Simoes une véritable étude sociologique se confond à l'image. 

Une dimension qui n'échappe à personne, Dis-moi ce qu'il y a dans ta gamelle et je dirai combien tu gagnes et à quelle catégorie sociale, dans l'échelle des ouvriers, tu appartiens. Ici les contenants sont hiérarchisés par les  contenus. Une manière de se distinguer les uns des autres.

Sur de grands formats, des gamelles, anonymes et pudiques,  exposées une à une sont belles de simplicité. On se prend d'ailleurs vite au jeu, en allant de clichés en clichés imaginant quelle vie pour quelle gamelle.  
Au-delà de l'effet esthétique coutumier des livres ou des revues de cuisine visant à nous combler visuellement en nous faisant saliver,  il y a dans ces empreintes de gamelles une indéniable évidence mise subtilement en image, celle d'une forme d'injustice nivelée par la nourriture.









Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy - 75004 Paris
Tél : 01 44 78 75 00




Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
09 10 11 12
Blogging tips