Truffes, bientôt la fête aux Halles d'Avignon


Un champignon résultant de la fusion entre l'eau, la terre et le ciel... C'est ainsi que Plutarque définissait Tuber Melanosporum autrement dit, la Truffe. Synonyme de luxe, cet incroyable champignon, à la saveur si puissante, rehausse des mets simples tels qu'une brouillade, un riz, une polenta. J'ai eu la primeur de le humer de près, lors de sa présentation en avant-première pour la 5ème édition de la Truffe aux Halles d'Avignon. 

Réclamée sur toutes les tables d'Europe et du reste du monde, la truffe du Périgord ou de Provence se fait de plus en plus rare. Conditions climatiques, pollution ? Elle conserve toutefois son statut de Star internationale depuis l'antiquité. Devant un tel succès, on oublie que ce champignon de luxe fut le repas du pauvre au 20ème siècle. La production française, dont le plus important marché se situe à Carpentras (84)est aujourd'hui concurrencée par ses lointains cousins du sud, en Italie. 

Muriel Botella, Directrice de l'Office de Tourisme d'Avignon présente le Guide "Avignon Gourmand"
Elle sera célébrée le 10 février aux Halles d'Avignon. La 5ème édition de la Truffe, c'est une fête qui se veut conviviale, ce qui est assez délicieux pour le souligner. Elle accueillera quinze grands Chefs qui nous livrerons leurs trucs et astuces pour faire de la truffe l'ingrédient à faire saliver une tablée.

Cette année, l'invité partenaire est le topinambour, légume un peu oublié à la saveur d'artichaut. Produit dans la région par Hervé Saïn, agriculteur et producteur de fruits et légumes au Clos Méjean à Sauveterre dans le gard à quelques kilomètres d'Avignon.


Les compagnons des Côtes du Rhône seront présents pour accompagner les Chefs. La truffe mérite, en effet, un traitement particulier en matière de vin. 

Le sommelier Hugues Imperiali de la boutique Liquid à Avignon nous conseille des vins expressifs pour accompagner une saveur aussi puissante que celle de la truffe. Avec de l'oeuf (cocotte, omelette) on servira un vin avec une belle évolution. Par exemple, un blanc vieux de dix ans comme un Bourgogne. Avec un plat, comme un risotto, un joli rouge Hermitage et Côtes Rotie.

Mr Peron des Truffières de Rabasse et Mme Mergnac de la Petite Cuisine des Halles
Des chefs d'Avignon et de la région, des chocolatiers viendront éclairer votre assiette et faire des démonstrations culinaires à base de truffes. Je me souviens du succès rencontré lors de cette manifestation il y a quelques années. Il fallait jouer des coudes pour déguster des préparations

Le Conseil de Monsieur Peron, chez Truffière de Rabasse, qui a présenté la splendide panière de truffes à côté de laquelle j'étais assise, c'est de râper des morceaux de truffes sur un plat chaud prêt à être servi. Posée sur risotto au dernier moment, par exemple, la truffe va développer énormément d'arômes car moins elle est chauffée, plus elle est généreuse en saveurs.

Le Conseil de Jean-Michel Cabannes, Chargé de Communication à la Mairie d'Avignon, me suggère de faire de fines lamelles, de les poser sur de belles tranches de pain grillé, de verser un trait d'huile d'olive et de les saupoudrer de fleur de sel à la fin, croquez. Rien que ça, oui. 

Mon conseil de gourmande, c'est d'utiliser la truffe, en lamelle, posée sur un excellent foie gras, sur un camembert au lait cru que vous laisserez reposer au frais, bien emballé dans du cellophane, deux jours durant pour le déguster ensuite un beau pain de campagne croustillant. 

Trouvée sur le net aussi, grâce à des passionné(e)s, cette vidéo amusante d'une société qui recrute ses chiens truffiers 


La truffe, on en reparle la semaine prochaine avec d'autres informations, d'ici là notez bien ce rendez-vous gourmet : 

La 5ème Edition de la Truffe
C'est le Festiv'Halles aux Halles d'Avignon le dimanche 10 février de 6h00 à 15h00. L'entrée gratuite et ce sera l'occasion de découvrir des Chefs, des produits, des saveurs autour de dégustations.

Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
09 10 11 12
Blogging tips