Une journée Parisienne


Une journée à Paris pour voir une ou plusieurs expos? Pas trop de temps pour manger mais envie de s'attabler quand même ? Depuis la fabuleuse exposition à la mairie de Paris intitulée Paris vu par Hollywood que je vous recommande vivement aux petites galeries, prenez un peu de temps pour vous délecter.


Après cette grande exposition où le cinéma américain raconte sa belle rencontre avec Paris, rendez-vous dans le IVème, dans le marais plus exactement chez Florence Kahn. Un traiteur à l'angle de la rue des Ecouffes (la rue des prêteurs sur gage au 12ème siècle) et des Rosiers dont la devanture est classée monument historique. Impossible de la manquer, ses faïences bleues et jaunes vous font de l'oeil depuis la rue.


Vous y retrouverez des spécialités Juives ainsi que méditerranéennes, comme du tarama par exemple, et des pains maison. C'est avec l'un de ces pains au pavot, ici un Pletzel garni de pastrami et d'autres délices, que je me suis régalée. Accueil adorable et des saveurs qui mettent les papilles en alerte, l'adresse est à retenir sans conteste. Il y a des pâtisseries aussi mais je suis restée, malheureusement raisonnable. La boulangerie Yiddish c'est


En allant vers la rue du renard, dans la rue de Thorigny, on longe des galeries et des librairies dont les bibliothèques me font rêver. On a presque envie de prendre un livre et s'asseoir au soleil pour le feuilleter.


L'atelier d'artistes pour enfants de Lyfta Kujawski, a pignon sur rue et c'est tant mieux. Jetez-y un oeil et peut-être que comme moi, vous aurez envie de vous débarrasser de quelques années de trop. Il y a un très bon article à lire ici.


La galerie de l'Art Topographique accueille Alba d'Urbano, une Plasticienne Italienne qui présente ici quatre oeuvres majeures de son travail et dont je vous parle là.


N'hésitez pas à découvrir les galeries environnantes. La plupart d'entre elles sont ouvertes au public et sont situées dans des lieux à l'architecture de rêve.


Il ne manque plus qu'un livre et un thé pour savourer la journée.


En passant, vous découvrirez aussi des ateliers de créateurs. Des coulisses qui me fascinent toujours par leur côté impeccablement futuristes.


Sympathiques aussi, les mises en scène de cette Librairie Galerie que je croise après mon passage chez Valentine Gautier, rue Charlot, pour la dédicace du livre You're So French signé par Isabelle Thomas, Frédérique Veysset et Clément Dezelus pour les illustrations.

 

 ça respire dans les livres !


Enfin un autre détour gourmand qui en ravira plus d'un ou plus d'une : Le marché des Enfants Rouges. Pour la petite histoire, c'est l'un des plus vieux marchés de Paris. Il date de 1615 et fut ouvert en lieu et place d'un Orphelinat dont les jeunes pensionnaires portaient un habit rouge. Je rêve de voir ce genre d'univers ici, à Avignon. Les tables étant combles je n'ai pas osé prendre de photo mais voilà ce qui s'y passe. Un grand marché couvert, des parfums, des senteurs qui affluent de tous les côtés, des tables installées tout autour.


Ca brunche, ça déjeune, c'est frais et ça donne envie de faire une halte. L'ensemble est très convivial. J'en ai profité pour faire un tour chez ce photographe qui propose toute sorte de chose et notamment, ces photographies, morceaux de vie d'un autre temps mais toujours troublant.


Je quitte le IIIème pour terminer ma course chez Pierre Hermé, une bijouterie du chocolat, et prendre un petit verre de vin blanc au sympathique Café de Initiés, place des écus dans le 1er, bien mérité.

Je vous souhaite un bon week-end en cuisine.

Le Marché des Enfants Rouges est dans le IIIème arrondissement et il est ouvert tous les jours sauf le lundi.
Mardi, mercredi, jeudi : de 8h30 à 13h et de 16h à 19h30
Vendredi, samedi : de 8h30 à 13h et de 16h à 20h
Dimanche : de 8h30 à 14h

Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
09 10 11 12
Blogging tips