Marchés de Lisbonne et de Porto


Petit détour du vendredi sur les marchés de Porto et de Lisbonne. Au Portugal, je n'ai pas résisté à l'envie de me rendre sur ces lieux et voir de quelle façon ces derniers étaient organisés. A Porto, le Mercado Bohlao, est l'un des plus importants du Portugal. Constuit en 1914, le bâtiment, qui abrite le marché sous une belle architecture néo-classique, a été classé Monument historique en 2006.


Côté étals, On trouve les mêmes qu'en France à quelques nuances près. En discutant avec certains commerçants, comme Suzanna qui tient le stand de fruits et légumes que j'ai photographié plus haut, j'ai appris que les vendeurs de fruits préparent leurs propres confitures. C'est très artisanal, cela va de l'emballage au conditionnement en passant par la préparation mais c'est drôlement bon. Beaucoup d'agriculteurs et de producteurs viennent vendre leurs récoltes directement au marché.


Ne vous méprenez pas, ce ne sont pas de vraies fleurs. Inédit n'est-ce pas ?


Il y a quand même un très grand nombre de fleuristes le long des allées. Ils proposent des fleurs coupées et des plantes d'intérieur. Le marché est au centre de bien des préoccupations financières visant dans un premier temps à effectuer des rénovations. Visiblement désirs et économie ne vont pas de pair, j'ai trouvé un blog qui date un peu mais qui en dit long sur ce malaise. Le blog Portugais,  Mercado Do Bolhao, dont le sous-titre, "O mercado da nossa memoria" (le marché de notre mémoire) semble rappeler à chacun le devoir de conservation des lieux forts. L'auteur rassemble les différents sujets traités à travers la Presse afin de sauver cette grande institution puisqu'il est question de réhabiliter complètement l'édifice afin de le transformer en grand centre commercial.


Boucheries...


Poissonneries...


En général les stands ne sont pas très grands et tous de la même taille. Ceux des allées centrales, conçus comme des kiosques, sont en bois. Malgré l'heure matinale à laquelle je le visite, il y a beaucoup de stands fermés et surtout des touristes dans les allées. Il y a pourtant de la vie dans ces petits étals.



La réalisatrice Portugaise, Renata Sancho, lui consacre un film documentaire en 2003 intitulé Mercado Do Bohlao relatant la vie quotidienne de ces marchands.


Ce grainetier se trouve à l'extérieur du marché. 


Ici on vend toute sortes d'ustensiles de cuisine. En quittant le marché, rendez vous chez Confeiteria Do Bolhao que l'on m'a gentiment recommandé. C'est une pâtisserie - salon de thé traditionnelle à ne pas manquer.  


Changement de décor maintenant. Nous sommes ici aux Halles de Lisbonne. Changement d'horaires aussi, là j'arrive tardivement, les étals sont fermés. Grosse déception donc ou grosse excuse pour retourner une autre fois à Lisbonne. Qu'importe le lieu se visite aussi, le Mercado do Ribeira est complètement différent de celui de Porto de par sa structure.


Fresques d'azulejos accueillantes sur les murs en bas et à l'étage. Ce que j'ai manqué par contre, ce sont les étals de fruits et légumes, les charcuteries et les poissonneries, l'ambiance bien évidemment. Ce que j'ai pu y voir malgré tout se situe à l'étage supérieur. 


A première vue, rien me direz-vous. A tendre l'oreille, si. De la musique, des personnes âgées un peu endimanchées, certes, mais de la vie. Je ne m'y attendais pas et c'est touchant de voir tout ce petit monde s'affairer et se presser pour monter les escaliers. Les après-midi, on danse au Marché de Lisbonne. Surprenant et intelligent. Ces lieux de vie que sont les halles ne s'endorment pas dès leur fermeture. Ils respirent autrement, toujours d'une façon conviviale, non pas par la nourriture mais par un réseau social fort : la danse. J'aimerais beaucoup voir en France, lorsque les aménagements et les structures le permettent, que les lieux de vie comme les marchés puissent aussi être recyclés et servir aux associations.


Sortez du marché, vous êtes à Belem... le long du Tage.

Le Mercado do Bohlao à Porto  se situe dans le quartier de Baixa.
Le marché est ouvert du lundi au vendredi de 7h à 17h et le samedi de 7h à 13. L’entrée se trouve dans la rue de Fernades Tomas et la rue Formosa. 

Celui de Lisbonne est situé dans le quartier de Belem, face à la gare de Cais do Sodre. Il ferme à 13h00/14h00.

Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
09 10 11 12
Blogging tips