La Fête de la gastronomie, c'est samedi !


C'est le moment de se mettre à table, réjouissons-nous du savoir-faire de nos artisans car ce week-end c'est la fête de la gastronomie dans toute la France !  Depuis quelques années, la gastronomie est au devant de la scène. On parle de gastronomie, on mange gastronomique, on organise des salons autour de la gastronomie, j'en parle à ma façon ici sur Voyages autour de ma Cuisine comme d'autres passionné(e)s par le goût, le bon, le beau et le créatif. Ce qui me plaît avant tout c'est le partage et la découverte.



La gastronomie est un mot qui nous vient du grec gaster, l'estomac et nomos, la loi. C'est donc la loi de l'estomac. Une loi plutôt sympathique lorsqu'elle s'associe au plaisir et à la gourmandise. C'est un terme plutôt récent qui doit sa naissance à Joseph de Berchoux. En 1800, ce dernier écrit La Gastronomie ou l'homme des champs dont est tiré ce poème : 

Je chante l'homme à table et dirai la manière
D'embellir un repas d' un aimable banquet
D'y fixer l' amitié, de s' y plaire sans cesse
Et d'y déraisonner dans une douce ivresse.

Vous qui jusqu'à ce jour étrangers à mes lois
Avez suivi vos goûts sans méthode et sans choix
Qui dans votre appétit réglé par l'habitude
Ne soupçonnez pas l'art dont j'ai fait mon étude
Ma voix va vous dicter d' importantes leçons
Venez à mon école, ô chers nourrissons.

S' il est un rôle noble et digne d' envie
Un agréable emploi du cours de la vie
C' est celui d' un mortel qui fait en sa maison
Ces honneurs de sa table en digne amphitryon.
En formant la maison dont vous avez besoin
Au choix du cuisinier mettez tout votre soin
.


Berdechoux chante ici parfaitement l'art du bien manger et du bien recevoir. Auparavant on parlait de l'art de la gueule, de l'art de la table, on disait faire bonne chère, etc...


Depuis, la gastronomie est devenu est terme que l'on emploie à tour de bras. Et pourtant, tout le monde a son idée sur la question. J'ai voulu savoir comment chacun vivait sa gastronomie et j'ai posé la question suivante : C'est quoi pour vous la gastronomie ?

j'ai interrogé des hommes et des femmes sur le sujet et des enfants aussi. Je me suis régalée de leurs réponses et je me suis rendue compte qu'au final la gastronomie ou la cuisine sont un idéal et une manière de vivre.

Bernard me dit que "la gastronomie est au repas ce que le ballet à la danse" en ajoutant qu'à ses yeux "c'est l'art de choisir, présenter et déguster des plats". Pour Thierry, la notion est différente, la gastronomie c'est "manger ce qu'on aime et aimer ce qu'on mange, c'est posséder la culture du goût". Pour d'autres personnes, comme Arash, la gastronomie est associée au "plaisir, tout simplement".

Du côté des dames, gastronomie rime avec gourmandise et finesse. Jeanne trouve que la gastronomie c'est de "pouvoir déguster le summum des spécialités d'une région, ce qu'il y a de plus raffiné, de meilleur" tout comme cette cliente pour qui la gastronomie c'est "la cuisine de haut niveau".

Il est intéressant de souligner à quel point on aime apporter un soin particulier à ce que l'on mange. La notion de rareté, de plaisir des yeux et des papilles est d'ailleurs toujours clairement évoqué.

J'ai ensuite posé la question à Nicolas Sahuc, Spécialiste des Troubles Alimentaires du Comportements à Nîmes. D'emblée, il me répond qu'il n'aime pas ce mot. "c'est un terme barbare. Le nomos, mesure ou la loi imposée par l'estomac, a un effet limitatif sur le plaisir". Il "préfère parler de ressenti, de l'explosion des saveurs en bouche et non d'un rapport à l'estomac". Ce sentiment est proche de celui de Philippe pour qui, la "gastronomie correspond à un mot savant". Il lui "préfère le mot cuisine, qui est un art de vivre pour le plaisir, les saveurs, le partage et les rencontres". Ce serait un "lieu magique entre la caverne d'ali baba et le chaudron magique".

Les enfants ont, eux aussi, un avis sur la question. J'ai eu droit à des yeux ronds gros comme des points d'interrogation, à des "euh..." à "c'est du luxe". J'ai reformulé ma demande afin que le sujet soit plus vaste.
"Quand on dit restaurant gastronomique, ça te fait penser à quoi ?" Pour la plupart la réponse est nette : " c'est un endroit où mange que des bonnes choses". Donc à partir du moment où je dis le mot "restaurant", le mot "gastronomique" résonne tout de suite différemment.

Expliquons le sens du mot aux plus jeunes et disons-leur qu'à la maison aussi, on peut faire un repas gastronomique. La case restaurant n'est pas une obligation et leur montrer qu'on peut bien manger est un atout santé.


Dans quelques jours, samedi 22 septembre plus exactement, ce sera la fête de la Gastronomie. Des réjouissances vont se dérouler dans toute la France avec un peu plus de trois mille évènements. Au programme, repas, visites, dégustations, présentations de produits sont organisés dans chaque région afin de promouvoir également le patrimoine gastronomique de chacun.

Cette deuxième édition débutera le premier jour de l'automne afin de faire une agréable transition vers des jours plus frais et célébrer les terroirs et les Chefs. la Fête de la Gastronomie est une bonne chose car elle met en avant un patrimoine gustatif vieux de quelques siècles, elle valorise les Chefs et fait découvrir de nouveaux talents. L'année dernière, c'est Avignon qui avait été sélectionnée comme ville pilote pour le démarrage de cet évènement.

Cette année, la ville accueille un évènement de taille puisqu'elle organise au pied du Palais des Papes un gigantesque repas où vont s'attabler huit cent gourmets. Huit Chefs ont été conviés à participer à l'évènement. Ces derniers travailleront en binôme afin de mettre en oeuvre ce grand repas. Apéritif, entrée, plat, dessert, café et mignardises sont au menu.

Parmi ces chefs dont le commandant de bord n'est autre que Christian Etienne, grand restaurateur Avignonnais dont la terrasse du restaurant, accolé à une partie du Palais, fait toujours rêver les passants, on retrouve  :

Gérald Azoulay (Restaurant Lucullus), Emmanuel Leblay (Basilic Citron), Laurent Chouviat (L'Essentiel) et François Secretin (La Mirande),  Bruno d'Angelis (Hôtel de l'Europe ), Thierry Baucher (Les Cinq Sens) Bryan Esposito (Pâtisserie Saibron à Paris) et Roger Hennequin (Restaurant Brunel). Patrick Mallard (Pâtisserie Mallard) et Yann Migault (Carré de Blé) seront également présents.

Le second évènement se tiendra aux Halles, de 9h00 à 14h00 on pourra rencontrer une dizaine de Chefs et de vignerons. Des dégustations de plats du terroir sont prévus. Renseignements auprès de l'Office du Tourisme 


Les vignerons sont associés à l'évènement puisqu'Avignon est la capitale des Côtes du Rhône. Cette année, les Oléiculteurs sont également invités à participer à la Fête. Quatre moulins sont représentés, le moulin Saint Augustin, le Moulin de la Chartreuse, le Moulin à Huile du Comtat et le Moulin Saint-Michel. C'est une idée intéressante que d'associer des savoir à la fête.

D'autres évènements sont organisés En France, faites un tour sur le site internet de la Fête de la gastronomie, vous y trouverez les adresses, les lieux et les personnes partenaires de l'évènement.
Parallèlement à la fête, on aura le plaisir d'aller au cinéma pour voir Catherine Frot dans le rôle d'Hortense Laborie embauchée à l'Elysée afin de devenir la cuisinière privée du Président. A découvrir dès le 19 septembre Les Saveurs du Palais.

Pas très loin de nous c'est au au Parc Chanot à Marseille, lors de la Foire de Marseille que se tiendra pour la première fois Gourmediterranée. Au programme, un marché avec des produits fins, des démonstrations avec la participation de Chefs et un concours de cuisine.

Cette grande fête est un rassemblement national, il a lieu partout et s'il l'on est chez soi on peut aussi se mettre en cuisine, inviter ses amis ou sa famille afin de partager un moment de gourmandise.

Je souhaite un délicieux moment ! 

Ce post s'écoute sur Osmose Radio de 10h00 à 11h00 ce mercredi, rediffusions le samedi à 11h00 et le dimanche à 12h00


Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
09 10 11 12
Blogging tips