Thé vert, que choisir ?


Si le thé vert vous évoque quelque chose de fade, c'est que vous n'avez pas encore trouvé le bon. Deux jolies découvertes cette semaine, pour changer de l'éternel Gunpowder, en provenance des collines de Chine...


Le premier est un thé vert raffiné originaire des montagnes du Jiangsu. Le Mao Feng, aux minces et petites feuilles vert émeraude, a la particularité d'être récolté avec ses bourgeons. Ces derniers sont ramassés en quantités égales au nombre de feuilles afin que le thé conserve sa douceur.

Pour qu'il ne devienne pas amer, je vous recommande de le laisser infuser deux à trois minutes. Il restera doux tout en développant un arôme légèrement typé.


Le second, tire son nom d'une légende qui fit de lui le thé des Empereurs. On raconte en effet que sa récolte était quasiment impossible car il poussait à l'orée de la tanière d'un dragon. Sa rareté en fit une boisson précieuse réservée à l'élite.

Le Dragonwell Long Jing, dont les belles et longues feuilles sont ramassées dès le printemps révèle au nez un parfum sucré. En tasse, sa belle couleur verte met en valeur des arômes de châtaigne. Un thé vert parfait, profond, ample pour celles et ceux qui doutent encore que même nature un thé vert peut avoir du caractère.

Le thé je l'aime nature, je bois le thé vert chaud mais aussi froid l'été. Je vous recommande également le Pi Lou Chun de Taïwan à l'extraordinaire parfum. N'hésitez pas à pousser la porte d'une maison de thé, vous y trouverez du choix et des tas d'autres variétés.

J'ai sélectionné le mien chez la maison anglaise Whittard à Chelsea, une maison de thé vieille de 125 ans et finalement très peu connue en France. Par chance ils vendent désormais en ligne.


Vous avez aimé? vous aimerez peut-être...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
09 10 11 12
Blogging tips